Chirurgie bariatrique

Chirurgie bariatrique

Selon les recommandations de la HAS - La prise en charge des patients dans le cadre de la chirurgie bariatrique doit être réalisée au sein d’équipes pluridisciplinaires, en liaison avec le médecin traitant. Cette prise en charge s’inscrit dans le cadre d’un projet personnalisé pour le patient.

La chirurgie bariatrique peut être envisagée chez des patients adultes réunissant l’ensemble des conditions suivantes :

  • patients avec un IMC ≥ 40 kg/m² ou bien avec un IMC ≥ 35 kg/m² associé à au moins une comorbidité susceptible d’être améliorée après la chirurgie (notamment hypertension artérielle, syndrome d’apnées hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS) et autres troubles respiratoires sévères, désordres métaboliques sévères, en particulier diabète de type 2, maladies ostéo-articulaires invalidantes, stéatohépatite non alcoolique)
  • en deuxième intention après échec d’un traitement médical, nutritionnel, diététique et psychothérapeutique bien conduit pendant 6-12 mois
  • en l’absence de perte de poids suffisante ou en l’absence de maintien de la perte de poids
  • patients bien informés au préalable, ayant bénéficié d’une évaluation et d’une prise en charge préopératoires pluridisciplinaires
  • patients ayant compris et accepté la nécessité d’un suivi médical et chirurgical à long terme
  • risque opératoire acceptable
Lire aussi

Principes de la chirurgie bariatrique


Le principe de base de la chirurgie bariatrique est de limiter la consommation de nourriture et de diminuer l'absorption de nourriture dans l'estomac et les intestins.

Le processus de digestion commence dans la bouche, où la nourriture est mastiquée et mélangée à la salive et à d'autres sécrétions contenant des enzymes. La nourriture arrive ensuite dans l'estomac où elle est mélangée avec les sucs digestifs et décomposée afin que les nutriments et les calories puissent être absorbés. La digestion devient alors plus rapide à mesure que les aliments entrent dans le duodénum (première partie de l'intestin grêle) où ils sont mélangés à la bile et au suc pancréatique.

La chirurgie bariatrique est conçue pour modifier ou interrompre ce processus de digestion afin que les aliments ne soient pas décomposés ni absorbés de la manière habituelle. Une réduction de la quantité de nutriments et de calories absorbées permet aux patients de perdre du poids et de réduire leur risque de développer des risques ou des troubles liés à l'obésité.

 

Indice de masse corporelle (IMC)


L'indice de masse corporelle (IMC), une mesure de la taille par rapport au poids, sert à définir les niveaux d'obésité et à déterminer si une intervention bariatrique est nécessaire. L'obésité cliniquement sévère correspond à un IMC supérieur à 40 kg / m2 ou supérieur à 35 kg / m2, associé à une comorbidité susceptible d’être améliorée après la chirurgie

Les problèmes de santé associés à l'obésité comprennent le diabète de type 2, l'arthrite, les maladies cardiaques et l'apnée obstructive du sommeil.

Types de chirurgie bariatrique


Il existe différents types de chirurgies bariatriques qui peuvent être effectués.

Dans le cadre d’une chirurgie bariatrique, les procédures sont:

  • Dérivation gastrique de en-Y
  • Anneau gastrique ajustable
  • Gastroplastie endoscopique

Chacun des types de chirurgie présente des avantages et des inconvénients. Le patient et l’équipe pluridisciplinaire doivent discuter de l’option la plus appropriée en considérant les avantages et les risques de chaque type de chirurgie.